Archive pour février 2009

des pommeus, des poireus et des…

Mercredi 25 février 2009

ah non hein! pas des scoubidous mais plutôt des pêches, des gousses de vanille, des pistils de safran, de la truffe, des coings et autres recoins où l’oeil de l’expert se faufile pour mieux voir le brillant du piment, la rondeur de la mirabelle, la couleur d’un autre coing, le marron doux de la noisette, le brillant de la peau de figue: “oh peuchère cet oeil!”vé! sacré oeil va! c’est le Cos-Piguet: ni trop peu, ni pas assez, ce qu’il faut quoi…enfin oui mais là…ah si…ah non, mais le principal étant là: elle est là cette pitchounette de brochure! http://www.lecospiguet.com/index.phpcospiguet21cospiguet1


crayon gris souris

Mercredi 25 février 2009

Crayon gris souris, crayonner et sourire. Et hop, le trait part sur cette belle surface granuleuse, les corneilles ont beau se réunir pour un banquet familial, les passants ont beau remuer les graviers, les autos ont beau klaxonner, les motos ont beau pétarader, le trait continue, impertubable; crayon gris et grisant moment, moment minuté, il fait froid, mais moment donné, abandonné au p’tit bonheur la chance…d’être là, avec ma caboche et ce carnet dans la sacoche.cluny-aussi

faire la part belle à…

Mercredi 25 février 2009

…eux deux! Au départ, ça commence fort: inspirés, les deux mariés, veulent une partie des Nymphéas de Monet version encre de chine et note de rosée. Après plusieurs exercices de relaxation, de danse du “n’importe-quoi” intensive et d’une cure de chocolat, je me prépare à assumer l’angoisse de la feuille blanche, très blanche, trop blanche. Et puis les traits s’envolent, ça vient, comme ça, en pensant à eux, à ce grand bonhomme et cette fille aux cheveux bouclées et ce pont là, au milieu, et voilà je leur faire part de ceci pour leur faire la part belle à cela: leur mariaaaggggeeeeuuu!mariage

Là-haut…

Mercredi 25 février 2009

Là-haut il y a des trésors merveilleux, des courbes, des entrelacs, des miroirs aux alouettes, des ponts qui rejoignent d’autres rives, des carreaux aux reflets dorés, une vue sur l’imaginaire sans doute. Ce n’est pas la poésie de Lolop, ce n’est pas la chaleur des carnets de Delacroix, ce n’est pas tout ce qu’on rêve d’atteindre mais juste un moment de vie, un mélange d’abandon et de pensées. C’est réel parce que c’est là dans un bulbe et hop ça explose, ça laisse des chants, des couleurs, des papiers déchirés apprivoisés et du bonheur, celui de faire partager, là-haut, des trésors merveilleux.la-haut1

Dans ma rue

Mercredi 18 février 2009

Dans ma rue, y’a des pavés et puis je lève mon nez. Dans la rue alors?…de la matière sur les murs, murs droits, murs courbés, murs vieillis, murs colorés, murs pigmentés, murs qui s’ouvrent. Sur les murs alors?…des fenêtres rondes, carrées, ovales, du vitrail, des ouvertures sur un jardin, des terrasses couvertes, des rideaux qui s’ouvrent, une vue. La vue sur quoi alors?…sur des collines saupoudrées de neige, sur le clocher de l’abbaye, sur les courbes en fer forgé des lampadaires, sur la voisine qui sort sa couette, sur le soleil, sur la vie dans les rues. La vie sur quoi alors? “et ben ça c’est une bonne question ma p’tite dame!”dansmarue

Ce que je sais faire…

Mercredi 18 février 2009

Ce que je sais faire…, ce que je sais faire ne se vend pas comme une botte de carottes, bien que j’aime leur couleur, ce que je sais faire est un melting-pot de couleurs, formes et typographies, ce que je sais faire est un mélange de discussions, de compréhension, de communication, de graphisme et d’imagination, ce que je sais faire est mon p’tit royaume, ce que je sais faire c’est tout ce que je sais…faire…pour vous, pour vos pépites.

faceAfaceB

Mon phare

Mercredi 18 février 2009

J’ai un phare chez moi, non pas que j’habite sur une île, mais il me guide depuis longtemps déjà. J’ai un phare qui me transporte ailleurs, dans les aventures de Coloane, comme une “passante du bout du monde”, j’ai un phare qui m ‘illumine, j’ai un phare qui me sert de guide, j’ai un phare dans ma tête, comme celui-ci, j’ai un phare qui fait rêver, j’ai un phare qui me fait prendre des directions, j’ai un phare qui est là pour me souhaiter Bon vent.mon-phare

Bienvenue!

Mercredi 18 février 2009

Et bien voilà l’Oeil est dans l’Ateulgraf made in Cluny. Pas mal d’envies, pas mal de rêveries, pas mal de peintures, pas mal de création graphique, pas mal d’illustrations et puis plus mal du tout, allez de l’avant et y croire.
“L’utopie est à l’horizon, quand je fais deux pas vers elle, elle s’éloigne de deux pas. Je fais dis pas et elle est dix pas plus loin. A quoi sert l’utopie? Elle sert à ça, à avancer.” Eduardo Galeano.voeux!