Archive pour avril 2009

Sous le bout de ciel bleu

Jeudi 30 avril 2009

…une grande et old lady architecturale. Elle protège, par sa stature, la ville. A ses pieds, des ruelles pavées emmènent les promeneurs . Il y en a juste une devant ma porte, de ruelle pavée. Juste au dessus de L’Atelier, un old irish man: Patrick. Chaque matin, il soulève son chapeau, dévoile un large sourire et y va de son “bonjour-hello” bien sympathique. L’homme descend ensuite le long de ces ruelles pavées, à la recherche de rencontres amicales, de scènes de vie quotidiennes ou bien simplement reste-t-il dans ses pensées voyageuses, à voir un détail qui lui fait penser à l’Espagne, à l’Amérique, à l’Afrique ou aux verts pâturages irlandais…qui sait ce que pense Patrick le long des ruelles pavées? et là-haut, bienveillante, la old lady architecturale et ici, en bas, un dessin dans une enveloppe qui rejoint une boîte aux lettres…myclunycity

la récré

Jeudi 30 avril 2009

La récré c’est un moment de paix où je fais ce qu’il me plaît. En l’occurence, ma pensée est partie vers les deux jolies jeunes nénettes from Pommard in Burgundy: Marine et Maud. Jolies et encore toutes petites nénettes d’une jolie maman et d’un grand papa vigneron. Quelques années plus tard, lors des vendanges, il faudrait trier les gars sur le volet et ce sera ça: le mythe des Pommard’ sisters! hihi, ben oui, je vous l’avais bien dit, c’est la récré!

pommesisters

“Allez Zou” Diane!

Mardi 21 avril 2009

et hop, saute mouton et triple axel, tantan!: les Zous de mademoiselle Diane Espiau débarquent  durant le joli mois de Mai, au P’tit Atelier Graphique de Cluny. Moments poétiques, moments surréalistes, les Zous vous entraînent dans leur valse où s’entremêlent mots déliés délivrés et couleurs serrées  ou libérées dans les lignes “encre de chine”. Venez-y voir comme c’est beau et faites-y passer l’info!

pub-zou-21
pub Zou

“Tout a une fin…

Mardi 21 avril 2009

…Sauf le saucisson qui en a deux!” comme dirait Dédé et Henriette ,reine des rillettes, d’y ajouter:”De toute façon, dans le cochon tout est bon”. Soit: à bas la morosité, les nénettes de l’espace Comm ont ainsi remis leur fusée en état. Merci à Louis, Steph, Zou, Catou, Fab, Tibo, Nad, Ariane, Gwen et tous les autres pour votre soutien indispensable, surtout lorsqu’on a la tête dans la sauce tomate périmée. Nous sommes aussi soutenus par la Mairie, et le terrrrrriiiiible héros pas masqué ,qui se cache dans Cluny 2010, devra affronter sa “limaceuse” décision. Et comme pour le Parti Marmiton, son slogan batailleur est “Pas d’bras pas d’chocolat!”, voici nos créas potaches afin d’y fermer le bec…et le couvercle! Na!

notaffiche-copie7projet1_enquete_cluny_page_15projet1_enquete_cluny_page_23bavure-2

Le gros “plouf” de “Cluny 2010″

Samedi 18 avril 2009

Et oui, tout commence bien, comme souvent je vous rassure. Un client arrive (prenons les sous leur entité commune, chacun et chacune étant responsable: “Association Cluny 2010″), un devis est signé, des semaines sont passées à imaginer, travailler, ajuster, un bon de commande est signé et tamponné, 3 épreuves colorées sont mises en avant; il n’y a plus que le choix final à annoncer et le bloc texte à mettre en vedette. “Jusque là tout va bien” comme dirait l’autre. Et un matin, “ce matin, un lapin…”, oui le lapin se prend dans les phares et ressemble désormais à une plate paire de moufles tendance. Et bien nous c’est pareil, en un coup de fil: le client disparaît, ne veut plus, a fait les choses en interne, dans son coin, sans rien dire et vous dit: “Vous n’avez plus le projet”. Nous comprenons surtout: affiche en interne = affiche gratuite (la valeur du travail dedans…: c’est quoi valeur? c’est quoi confiance? c’est quoi travail?).

Voilà toute la difficulté d’un travail de comm., car oui, il s’agit d’un travail: “Damned!”. Un vrai travail qui agite les neurones, pinceaux et communication graphique, et là, comme dans un film de série noire, Al Capone réduit tout à néant, vous coule les pieds dans le béton et d’un coup, vous vous retrouvez au fond, en agitant inutilement les bras, au milieu de vos bulles et des poissons rouges. Touché, coulé.

Nous (Marie et moi-même)nous investissons dans chaque projet et quand (heureusement très très rarement) ce genre d’événement arrive: c’est le plongeon dans le grand vide, la face écrasée dans la vase, l’esprit en spaghetti, perdu dans les méandres d’une sauce tomate amère: du gâchis en quelque sorte.

Désormais, vigilantes comme des marmottes, nous reprenons notre souffle sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés. C’est un peu ça notre job adoré: des marmottes au milieu des crustacés. Nous veillons sur un projet, prenons de l’altitude pour créer, ordonner, transmettre et faire siffler clairement l’information et parfois, un crustacé… pince et… récupère, comme ça, un peu comme dans un panier d’crabes vous voyez?…

projet1-copie1-225x3001projet1copie2-224x3001projet2-copie1-224x3001projet3-copie2-224x3001

Solilune

Mardi 7 avril 2009

La créa est un drôle de personnage aux facettes multiples, ici elle rejoint l’univers musical et multi-ethnique de Solilune. Partie en direction des oreilles par les tuyaux des voies musicales, elle rejoint le bras et se met à valser au milieu des formes et des couleurs, essayant l’exercice de la traduction auditive: écoutant le goût des autres et le goût de son univers. Et voilà que les notes pétillent et se transforment en bulles, le reste ça se voit, ça s’entend et hop: pirouette cacahuète, les dessins s’envolent et le webmaster fait le reste.

oiseaufille-voyage

les nénettes de l’espace

Mardi 7 avril 2009

Arrivées à bord de leur faisceau spatial rouge flamboyant, les deux nénettes de l’espace communication s’en allèrent à la rencontre de projets: projets repliés dépliés sous la vague de créa insufflée, projets décorsetés de leurs images d’Epinal, déployés face à l’énergie de la croque-comm’, projets qui virevoltent comme des libellules: aériens et colorés, projets regorgés de vitamines typographiques et que d’autres  z’encore! Les deux nénettes de l’espace parsement leur chemin de verbes étoilés et de blocs texte animés, pour le meilleur et pour le rire…ben oui aussi!montage_spatial

Jazz & Choc’

Vendredi 3 avril 2009

Et bien voilà, “j’ai fantaisie de mettre dans ma vie un p’tit grain de fantaisie, youpi! youpi!”, comme dirait Bobby. Là, ce matin, j’ai mis mon p’tit grain de fantaisie dans ce flyer. Django regarda Paula dans un tourbillon de notes jazzies et de chocolat: noir ou au lait: à vous de choisir! C’est toujours un p’tit moment de bonheur ces moments là: à rencontrer, à rire, à écouter, à sentir, à manger: la vie encore et toujours.

jazzetchoc-copie

Quand le ciel…

Jeudi 2 avril 2009

Quand le ciel est gris, que la tête explose de petits tracas inutiles, il est temps de se remettre à créer en dehors des pixels et autres bidules informatisés. Alors c’est ça: quand le ciel est gris, on convoque les couleurs, les formes et les motifs et on y a: tête dans le guidon de la créa, mains en pleine gymnastique rythmique, à la recherche du bon air, celui qui conviendra et laissera un sourire en forme de banane. Là, repue d’avoir mangé l’espace tout autour, d’avoir arraché la forme de la façade à ses mornes couleurs, je regarde la toile de loin, vide de grisaille et pleine de ma petite vie.tablo1-copie-2