Archive pour novembre 2009

Pluie étoilée

Samedi 28 novembre 2009

Au milieu d’une pluie humaine qui avait, a et aura des rêves, on se place là. Entre une étoile qui vous renvoie une lumière millénaire et une corneille qui vient de choper un mulot du parc; c’est après que tout se magnifie. La corneille a cet oeil luisant, un diamant est plongé dans ses profondeurs. Son bec est son mât de misaine, il marque le début d’une formidable forteresse aérienne. Le mulot est une boule de feu, carburateur de celle qui perce à travers la vallée : elle dénoue les sillons entrelacés, rend sa liberté au ciel, redonne à la lune son rôle de boussole puis plonge sur la ville habillée de son chapeau pointu. A cet endroit, il y aura un clocher, phare de paradis, amer remarquable pour la forteresse. Le temps que la vie passe et que le rêve revienne.

"La Récré de Fanette" Tous droits de reproduction interdits

"La Récré de Fanette" Tous droits de reproduction interdits

Sur mon vaisseau

Samedi 28 novembre 2009

Le vent souffle sur le sol et fait s’agiter les brins d’herbe, c’est parfait pour larguer les amarres et se laisser porter par le sens ondulatoire de ce vert argenté. Parce que du moment où je lève l’ancre, les choses ne sont plus les mêmes : le champ soufflé par le vent devient un océan charrié par des vagues surmontées d’une blanche chantilly, les fleurs deviennent ce qu’elles sont : un savant plan géométrique où je peux apercevoir une lueur du cosmos : j’ai donc un but. Au loin, l’arbre est une île pour recharger les tonneaux d’imaginaire et prendre des nouvelles de la terre ferme. Sur cette vigie, pas de renard ni de corbeau à l’horizon, tant mieux je peux déguster mon camembert tranquille.

"La Récré de Fanette" Tous droits de reproduction interdits.

"La Récré de Fanette" Tous droits de reproduction interdits.

“Vous ne savez pas la dernière…”

Mercredi 25 novembre 2009

Oh mais vous ne savez pas la dernière…? et bien le pied gauche de madame Célèbre a un orteil en plus que son pied droit. Si, si,  j’vous jure. Remarquez, on peut pas tout avoir non plus. Regardez, monsieur Chapeau a un drôle d’air, on dirait une montgolfière. Tu m’étonnes! il s’est fait largué par madame Chambre à Air, elle est partie avec Jean Zeppelin. Bé, c’est du propre. Oh fait, avez-vous vu Madame Couette… elle est dans de beaux draps avec son fils, Edgar : il s’est fait la malle avec miss Nuisette, tout ça pour un histoire de cacahuète, quelle jeunesse! Bah, au moins c’est moins grave que Monsieur Nem, il paraît qu’il s’est fait rouler dans la farine par le gérant du Rouleau de Printemps. Bon, c’est pas tout ça, mais on trinque à quoi?

"La Récré de Fanette". Tous droits de reproduction interdits.

"La Récré de Fanette". Tous droits de reproduction interdits.

Café Blabla

Mardi 24 novembre 2009

Au Café, j’entends souvent des blablas”, des ondulations sonores qui s’entrechoquent ou se répondent : Des rires, des demandes, des arrivées de plateaux, des blagues plus ou moins “haha”, des disputes où “faut-pas-mettre-tes-doigts-dans-le-chocolat”, des mesquineries où “le-café-est-pas-un-peu-petit-là?”, des exclamations touristiques “so cut this cup of coffee”, le sourire à la française (c’est à dire, voyez-vous, que tout se passe dans le regard “grrr ouaf ouaf grrr”), les jeux de mains et jeux de pieds sous la table, les rigolades, les rendez-vous avant le ciné ou après les courses, parfois le silence d’un lecteur dans un coin et l’incontournable pilier du bar qui ne rate que rarement les résultats du tiercé. Dans tous les Cafés Blabla, se jouent les variations humaines en “tchin tchin” majeur.http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=2539741

"La Récré de Fanette". Tous droits de reproduction interdits.

"La Récré de Fanette". Tous droits de reproduction interdits.

 



L’amplitude du temps

Jeudi 19 novembre 2009

La ville vibrante de vie, les vies de tout le monde, les cris, les rires, les pleurs, les envies, les murmures et tant d’émotions encore. Derrière les fenêtres, des scènes quotidiennes, touchantes dans leur intimité rapidement dévoilée à la lueur d’une ampoule. Ampoule, prise de terre : un moment ici et tant d’autres ailleurs et là-haut, la lune, prise au ciel.

"La récré de Fanette"  - Tous droits réservés -

"La récré de Fanette" - Tous droits réservés -

Ouverture des écoutilles

Lundi 16 novembre 2009

Là je suis restée, la. Dos posé contre un mur, j’ai fermé les yeux, do. Rêveuse, j’ai écouté les bruits de la rue, ré. Fascinée par ce qu’ils dégagent en vibrations colorées, fa. Mystérieuses ondulations qui, je le sens, reviendront au bout du pinceau, mi. Solitaire et entière, je modèle les sons de la rue, sol. Si cela est un chemin, je le prends sans contrainte, libre d’expérimenter, si.

"La récré de Fanette". Tous droits de reproduction interdits.

"La récré de Fanette". Tous droits de reproduction interdits.

Ouessant

Lundi 16 novembre 2009

 

"La récré voyageuse de Fanette" Tous droits de reproduction interdits.

"La récré voyageuse de Fanette" Tous droits de reproduction interdits.